Conseils pour lever des fonds

Love Money, fonds d’amorçage, concours, prêts d’honneur, mais aussi préparation du pitch, rédaction du business-plan… Toutes les clés pour comprendre les business-angels !

Être un bon Business-Angel

Sélectionner ses dossiers, investir à plusieurs, mettre à profit la législation, gérer la relation avec l’entrepreneur… La boite à outil du business-angel !

L'univers de la création d'entreprise et des startups

Livres, événements, incubateurs, ressources en ligne, formation… Ce qu’il ne faut pas louper sur l’entrepreneuriat en France et ailleurs !

Témoignages de business-angels et d'entrepreneurs

Ils racontent comment ils ont vécu leur levée de fonds et partagent anecdotes, réussites, échecs… sans langue de bois !

Toute l'actualité des business-angels

Réseaux de B.A., événements, législation, news en tout genre… ne loupez plus rien sur les business-angels !

Accueil » Conseils pour lever des fonds

Comment rencontrer des business-angels ?

Mis en ligne par Auteur invité le Friday, 15 January 2010Un seul Commentaire
Comment rencontrer des business-angels ?

[Pascal-Emmanuel Gobry est au centre des événements "entrepreneurs" : il tient la newsletter [Startup Digest], qui liste toutes les rencontres, salons, événements startup à Paris. C’est pourquoi nous lui avons demandé ses 3 conseils pour rencontrer des business angels !]

A entendre parler de nombreux entrepreneurs, le business angel est une créature mystérieuse, une sorte de Yéti, une créature mythique dont on entend beaucoup parler mais qu’on ne voit jamais — et qui fait un peu peur. Et pourtant, cher entrepreneur, le business angel est ton ami. Il veut te voir, et il ne mord pas (ou rarement). Rencontrer des business angels, en fait, c’est un peu comme créer une entreprise: ce qui compte, c’est moins d’avoir une idée géniale que de la mettre en oeuvre et être persévérant.

Voici quelques uns des trucs qui m’ont permis de rencontrer de nombreux business angels, et qui vous le permettront aussi.

1- Allez à des événements startup

Ça a l’air évident, mais c’est ce qui marche encore le mieux: se rencontrer en face à face. Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas que les entrepreneurs qui cherchent à rencontrer les business angels — les business angels veulent aussi rencontrer les entrepreneurs qui leur feront toucher le jackpot. Donc là où il y a une forte concentration d’entrepreneurs, en général, on trouve aussi des business angels.

Évidemment, lorsqu’on est entrepreneur, on n’a pas forcément le temps d’aller à tous les événements possibles, ou de faire de la recherche pour savoir quels sont les meilleurs événements. Un bon service pour résoudre ce problème est [Startup Digest], la première newsletter d’événements startup à Silicon Valley, dont la version parisienne s’est lancée la semaine dernière. [Startup Digest] Paris vous envoie chaque lundi un mail gratuit avec les meilleurs événements startup de la semaine. Inscrivez-vous par exemple à http://thestartupdigest.com/ .

(Je suis un peu biaisé étant donné que je suis le curateur de [Startup Digest] Paris, mais je tiens aussi à vous dire que [Startup Digest] guérit le cancer et fait perdre du poids. Hé oui.)

2- Rentrez dans un incubateur

Quelle école de commerce ou d’ingénieurs aujourd’hui n’a pas son incubateur? Même si aucun de vos associés n’a fait une école, il y a de nombreux incubateurs à Paris qui proposent des services comme des locaux, du mentoring, etc.

Tous les incubateurs ne se valent pas, mais un bon incubateur a deux avantages pour rencontrer des business angels.   D’abord, un incubateur, c’est une marque. Un business angel qui a un deal flow élevé va vouloir faire un triage rapide de ses nombreuses sollicitations, et montrer qu’on a déjà eu le soutien d’un incubateur peut aider.

Ensuite et surtout, être incubé c’est être entouré d’autres entrepreneurs, qui ont eu les mêmes problèmes pour rencontrer des business angels, qui ont déjà leurs business angels, qui connaissent des business angels, etc. Et d’après mon expérience, les entrepreneurs sont toujours prêts à s’entraider pour trouver les ressources dont nous avons besoin.

3- Utilisez les média sociaux

En France, les média sociaux sont pour l’instant moins développés qu’aux Etats-Unis. C’est un inconvénient — les business angels, souvent plus âgés, sont plus rarement sur Twitter ou Facebook par exemple. Mais c’est aussi une opportunité d’arbitrage: puisqu’il y a moins de monde, c’est plus facile de sortir du lot!

Avoir un profil LinkedIn à jour et y participer à des groupes, être actif sur Twitter, voire même avoir un blog (à condition d’y consacrer vraiment du temps et de l’attention), n’est pour moi pas seulement un “plus” mais un invesitssement nécessaire pour tout entrepreneur, avec un vrai ROI.

Je n’arrive plus à compter les rencontres géniales que j’ai faites grâce à Twitter, y compris plusieurs business angels et VC. Être actif sur Twitter ne coûte rien et peut vous permettre de faire des rencontres formidables.

Et pour conclure, j’amerais surtout démystifier cette figure mythique du business angel. Il ne faut pas oublier qu’on ne peut pas être business angel si on ne veut pas rencontrer des entrepreneurs. De plus, les business angels — comme les investisseurs en général — sont en concurrence les uns avec les autres. Pour un business angel, le deal flow, c’est quelque chose de fondamental. Les business angels sont donc tout aussi avides de rencontre et de networking que vous. Il ne faut donc pas avoir peur de les rencontrer, de leur parler, de les solliciter. Si vous avez un bon projet — et si vous n’avez pas un bon projet, pourquoi rencontrer des business angels? — ils vous en seront reconnaissants.

Merci Pascal-Emmanuel !
Et vous, quelles sont vos astuces pour rencontrer des business angels ?

Un commentaire »

  • Businessangel s'est exprimé ainsi :

    Vous pouvez consulter ce blog ,
    qui vous fournit les coordonnées des principaux reseaux de Business Angels , fonds d’investissements et capital risque …

Prenez la parole et participez à la discussion !

Merci d'ajouter votre commentaire ci-dessous. Vous pouvez aussi suivre ces commentaires via RSS.

Soyez sympa, respectueux, smart, et tout et tout. Bon esprit, quoi.

Si vous êtes super doué, vous pouvez aussi utiliser ces tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Nous sommes tellement en pointe qu'on peut même utiliser son Gravatar ici. Si vous aussi vous en voulez un, foncez vers Gravatar.